berceuse de fourmis

Berceuse des fourmis
C’est pas c’que j’ai choisi
Il se peut que j’oublie
Tes airs d’indécis.

J’te tends ma garantie
Suçons et parapluies
Plaisirs pour aujourd’hui
La lune ne sort que la nuit
Berceuse des fourmis

La terre est un balon qui dégonfle
Et les gens qui ronflent
n’entendent plus rien
n’attendent plus rien
Ils ont les poings fermés
Ils se dépensent
Ils n’ont pas de comptes à rendre
Ils se dépensent
La terre est un balon mou à vendre
À vendre
À vendre
À vendre

chercher asile

Au milieu de cette ville
je cherche asile
Dans la moiteur
De nos matins
Entre deux draps tachés

Je n’ai pas de p’tit change
Madame, désolé
Mais si tu m’chantes un p’tit air
Madame j’vais danser.

Je tâte ma folie de mes doigts
Et la pause
Je prends ma folie à deux mains
Et j’explose

Je manifeste mon désaccord
En plantant mon jardin
Je mendie mon incomfort
En restant dans mon coin
Et je suis tellement à côté de vous
Tellement à côté et en dessous de vous
Dans mon trou.

Rachel Duperreault